Allocation pour adulte handicapé (AAH) différentielle ou ASPA ?

Titulaire d'une Allocation pour adulte handicapé (AAH) (80% invalidité) j'ai basculé en régime retraite au mois de juin, à 60 ans. Ma retraite n'atteignant pas le minimum vieillesse, j'ai touché jusqu'au 31 décembre 2011 une AAH de complément appelée AAH différentielle. Depuis cette date, la CAF a interrompu les paiements, me demandant de remplir un dossier d'ASPA auprès de la CNAV. Je ne comprends pas pourquoi. Obtenir l'ASPA ne m'intéresse pas du tout car il y a beaucoup d'inconvénients, notamment la récupération des sommes versées sur la succession. Ni la CAF ni la CNAV ne me fournissent d'explications valables... Que dois-je faire ?
7 Réponses
Effectivement depuis quelques années, arrivées à l'âge de 60 ans, les personnes percevant l'Allocation aux adultes handicapés ou AAH voient leurs allocations remplacées par l'Allocation de solidarité aux personnes âgées ou ASPA à la demande de la CAF. Il n'y a pas d'explications sensées à cette opération. La CAF dit souvent que c'est en vertu du principe de subsidiarité et malheureusement, je crois que tu n’y peux rien. Si tu refuses de te plier à cette proposition, tu ne vas simplement plus rien percevoir.
Merci de ta réponse. Il est tout de même curieux qu'aucun texte légal ne justifie cette décision. Pour ma part, ma retraite + la complémentaire, j'arrive à un montant inférieur d'une cinquantaine d'euros à l'aah, je pense donc que je ne demanderai pas l'aspa pour éviter toute contrainte à mes enfants. Je vais quand même me déplacer à la caf... Pour info, extrait sur Public-service.fr actualisé le 12.12.2011. Encore merci. "En cas d'incapacité d'au moins 80 %, une AAH différentielle (c'est-à-dire une allocation mensuelle réduite) peut être versée au-delà de l'âge minimum légal de départ à la retraite en complément d'une retraite inférieure au minimum vieillesse."
Oui, effectivement, j’étais à l’AAH depuis environ un an, mais lorsque j’ai eu 60 ans en octobre 2011, la CAF à cessé de me verser l’AAH sans m’avertir. J’ai téléphoné à la CAF pour leur demander pourquoi ils avaient cessé de me verser l’AAH, ils m’ont répondu que l’AAH nous était supprimé dès 60 ans. Ils m’ont conseillé d’aller voir la caisse de retraite de ma région afin de leur expliquer ma situation. La dame de la retraite m’a dit qu’on allait me mettre à la retraite à taux plein vu que j’étais en invalidité. Je pensais qu’on allait me donner le montant de ma retraite de 65 ans, mais au lieu de ça, on m’a donné celle de 60 ans. Une grande différence de montant entre les deux. Je me retrouve donc à la retraite forcée à partir du 1er avril 2012. Ce qui m’angoisse énormément, car vu que j’ai élevé mes enfants pendant 10 ans, ma retraite est vraiment minime. (Je n’ai que 98 trimestres) j’ai perdu 10 années sur ma retraite. De ce fait j’ai le droit à l’ASPA, à la retraite de la sécu, et aussi à la complémentaire. En tout, les trois réunies, je perds seulement 10,00 euros par rapport à l’AAH. Je me suis renseigné pour l’ASPA. A notre décès nous devons rembourser l’ASPA, que si nous avons des biens qui dépassent 39000 euros. Ma vie vient de basculer du jour au lendemain, je me retrouve dans la catégorie de gens, qui subissent la crise actuelle. Il m’arrive parfois de rêver, que j’ouvre ma fenêtre et que je balance des billets de banque par la fenêtre, un peu comme le font les gens de la France d’en haut. Comme le font tous ceux qui ne subissent pas la crise actuelle.

il faut adresser un courrier de réclamation au" comité de recours amiable" (CRA) de votre CAF, si au bout d'un mois vous n'obtenez pas de réponse ou si la réponse est négative il faut alors saisir le Tribunal des affaires de la sécurité sociale dont vous dépendez, info sur internet " saisir le TASS" afin de contester la décision de la CAF qui en effet depuis 5 ans "élimine" les adultes handicapés du système AAH différentielle sans qu'aucune loi ne soit à l'appuie de leur décision, je vous laisse mon mail pour plus d'infos si vous le souhaitez, je suis dans le même cas que vous ...  jean.boyer69@

Bonjour, je suis trés interréssée par votre discution, ma maman handicapée se voit attribuer une retraite de 117e par moi, elle est handicapée a 42 ans AVC avec énormes séquelles, aveugle, en fauteuil roulant, et demence cérébrale l horreur depuis 1996 elle est a 80%, je m'occupe d'elle car epadh trop cher, son AAH va surement couper car la caf me harcele pour que je demande l aspa, il est hors de question que je demande une pension récupérable, comment puis ja avoir un refus et puis je avoir l AAH différentielle

merci de votre aide urgente 

 

Bonjour Aurélie Gomez !! Avec ma mère on est dans le même cas !! Si vous avez des informations merci de nous tenir au courant !! J'en ferai de même !!

 

bj moi je suis enaah  et je vient davoir 60 ans pour ma retraite il me manque 4 trimestre je voudrait savoir si la aah compte des points pour la retaite merci manou

cette " obligation" de demande ASPA est un abus de pouvoir de la CNAF laquelle par voie de circulaire interne sans valeur juridique a imposé cette mesure fin 2010 pour application au 1 janvier 2011, aucun texte légal ne soutient cette mesure, il faut alerter les pouvoirs , les médias, les tribunaux... il faut vous faire entendre et vous battre , c'est ce que je fais ... courage et ne vous laissez plus faire sans contester.



Votre réponse

Texte trop long