Un salarié peut être licencié s'il est auto entrepreneur à côté de son travail ?

Bonjour, Je suis actuellement salariée à mi-temps dans une parfumerie et je vais m'installer à mon compte en temps que prothésiste ongulaire et esthéticienne pour pouvoir compléter mon mi-temps. Je suis esthéticienne mais sur ma fiche de paye mon statut est "employée de commerce" et je n'ai pas de contrat de travail. De plus je n'ai aucun autre diplôme que ceux d’esthéticienne et de prothésiste ongulaire. Mon employeur a-t-il le droit de me licencier ?
5 Réponses
Bonjour, même si tu n'as pas de contrat de travail (ce qui n'est pas obligatoire pour un CDI), normalement ton patron doit te remettre des documents écrits concernant ton travail (lieu de travail, qualification, durée du travail...). Donc si ces éléments te font défaut, tu pourras déjà contester ton licenciement. Mais bon ce n'est pas ta question. En France, il est tout à fait possible de compléter un emploi salarié par une activité en auto entrepreneur, à moins que ton contrat de travail (comme tu n'en as pas, il ne peut pas le préciser) t'interdise les activités concurrentes car tu es tenue à un devoir de loyauté vis-à-vis de ton employeur. Tu ne pourrais pas dire à un de tes clients de la parfumerie de venir chez toi alors même que la parfumerie pourrait proposer des activités identiques à celles que tu exerces dans ton auto entreprise. http://lentreprise.lexpress.fr/statut-auto-entrepreneur/etre-salarie-du-prive-et-auto-entrepreneur_20011.html Le mieux que tu puisses faire est d'avertir ton employeur, lui expliquer ce que tu comptes faire (mais si je pense que tu n'y es pas obligée) et obtenir de sa part une autorisation écrite. Tu aurais peur que découvrant ton activité ton employeur te licencie ?
oui car nous venons d être racheté et j ai commencé a travaillé en temps qu esthéticienne a domicile sous couveuse depuis mai en ayant averti mes anciens patron par lettre avec AR mais je pense qu il n ont pas prévenu le nouveau patron.
Bonjour, Je suis bien étonnée de constater que tu travailles à mi-temps sans contrat. Mais c’est illégal aux yeux de la loi. Seul le contrat à durée indéterminée (CDI) à temps complet peut être non-écrit. Pourquoi avoir accepté de travailler ainsi sans avoir exigé qu’un contrat écrit soit établi et signé par toi et ton employeur ? Car dans ton cas actuel, je crains que ton employeur puisse bien te licencier d'un moment à l'autre et ce,sans grande difficulté étant donné qu’il n’existe pas de contrat qui pourrait te préserver d’un éventuel licenciement. (Cf http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/contrats,109/les-principales-caracteristiques,976.html)
le soucis c est qu il m ont deja prise en cdd 2fois et ensuite en cdi et il m ont dit qu ils allaient me faire mon contrat j ai réclamé mais c est vrai qu'apres j ai oublié et donc cela fait 3 ans que je travaille sans contrat
si tu as été deux fois en CDD et que l'on ne peut pas renouveler un CDD plus de 2 fois, tu es alors en CDI. Sachant que de toute façon, le CDD est toujours conclu pour une durée limitée. Il y a de bonnes chances que tu sois de fait en CDI (on parle d'un CDI de fait) même si ton employeur ne te l'a pas écrit. Que dit ta fiche de paie ? Est-ce qu'il y a une mention CDI écrite dessus ou alors une mention qui dirait "formation continue CDD" ? Ce serait un bon indicateur. Ce n'est pas parce que tu n'as pas de contrat, que tu n'as pas les mêmes droits que les autres salariés qui le sont. Je serais très étonné que ton employeur puisse te licencier comme ça, sous prétexte que tu n'as pas de contrat. Ce serait trop facile ! Ton employeur t'a dit donné une Déclaration Unique d'Embauche ?

Au contraire, le défaut de contrat écrit pour un travail à temps partiel fait même bénéficier au salarié concerné d’une présomption de son contrat de travail à temps plein.
Ainsi, tu as le droit de réclamer la requalification de ton contrat à temps complet.

Bonjour,
Même en l’absence d’un contrat écrit, il est toujours possible de prouver l’existence d’une relation de travail. Bien sûr, cela peut se faire au moyen du bulletin de salaire.
L’employeur n’est pas dans son droit de te licencier sous prétexte que ton contrat de travail n’a pas été matérialisé par écrit.



Votre réponse

Texte trop long